27 nov. 2014

Le plus bel outil du collectionneur

Quelle que soit la collection, le plus bel outil du collectionneur, c'est sa documentation. Ou, devrais-je dire, la connaissance qu'il a de son sujet.
Mais la connaissance n'est pas innée : elle s'acquiert grâce à une bonne documentation. Car, évidemment, la documentation doit être à jour et fiable.
Ce n'est pas très compliqué, pour commencer : sur à peu près toutes les grandes collections, il existe des ouvrages de base qui, pour quelques dizaines d'euros, résument l'essentiel de ce qu'il y a à savoir.
Selon les collections, ces premiers ouvrages coûtent entre 20 et 50 euros. C'est très peu compte tenu de la quantité d'informations qu'ils contiennent : ils sont le fruit de décennies d'études, de collections et de recherches réalisées par des centaines, des milliers d'amateurs éclairés et de professionnels.

Je connais pourtant des collectionneurs qui rechignent à dépenser le moindre euro pour se procurer un de ces livres, voire une simple revue spécialisée. Et, trente ans après, ils collectionnent comme au premier jour. Car, aussi surprenant soit-il, il est possible de collectionner pendant trente ans sans rien apprendre, en commettant les mêmes erreurs, aveuglé par les mythes, les rumeurs et les illusions qui entourent les collections.

Ce qui permet de faire progresser sa collection intelligemment, d'optimiser ses achats et de décupler son plaisir à collectionner, c'est la connaissance.
Jamais l'argent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire