9 juil. 2013

Ne nettoyez pas vos monnaies anciennes !

Qu'elles soient en bronze, en argent, en zinc ou en aluminium, toutes les monnaies se ternissent avec le temps (seul l'or est inaltérable...). En numismatique, on parle de "patine". Ce n'est pas un défaut en soit ; c'est la marque de leur âge. 
Certes, une pièce du XIXe siècle qui a conservé son éclat d'origine est une exception. Mais cela tient à des conditions de conservation favorables et il faut abandonner l'idée qu'un nettoyage peut redonner une nouvelle jeunesse. 

C'est comme pour les humains : les visages se rident avec les années. Si certains chanceux conservent une peau lisse, d'autres la gavent de Botox. Et ça se voit ! Pareil pour les pièces de monnaie. Qu'on utilise une gomme, un produit chimique ou un "chiffon magique", toutes les remises à neuf laissent une trace synonyme de décote. 

Pour une pièce de collection, les principaux défauts sont : 
- la corrosion du métal
- l'usure
- les chocs
- les rayures.
 D'une manière ou d'une autre, TOUS les procédés de nettoyage radicaux attaquent le métal. De toute façon, l'éclat obtenu est différent de l'éclat d'origine.  
Nettoyer une monnaie revient donc à lui faire perdre de sa valeur.

Certains suggèrent un simple lavage à l'eau et au savon. C'est oublier un peu vite que l'eau (pas toujours neutre) et nos détergents modernes (dont la composition est gardé secrète par les fabricants) sont aussi des produits chimiques. Là encore, il faut faire preuve de prudence.

Pour les collectionneurs qui souhaiteraient quand même des produits de nettoyage, pas de problème : les grandes marques de matériel numismatique que je représente en vendent. Cela fera du bien à mon chiffre d'affaires.
Mais pas à leur monnaies...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire