20 avr. 2014

Le Livre voyageur (2011-2013) : pour lire entre les lignes

Pendant deux saisons, TRANSURBAIN et Art-COL, LA BOUTIQUE DES COLLECTIONS, ont mis des centaines de livres à la disposition des habitants de l’agglomération ébroïcienne, sur le réseau de transport en commun. De la lecture pour rendre les voyages plus agréables.
 - - - - - - - - - - - - - - - - - -

C’était un projet culturel unique en France : mettre gratuitement des centaines de livres à la disposition des habitants au travers du réseau de transports en commun.
Entre 2011 et 2013, TRANSURBAIN a ainsi distribué plus de 1200 livres et magazines offerts par ART-COL, LA BOUTIQUE DES COLLECTIONS.

Le principe était simple :
1- l'utilisateur choisissait un livre dans un bus ou un abri-bus, au pôle d’échange ou à la Boutique de TRANSURBAIN.
2- si le livre lui plaisait, il pouvait l'emporter chez lui pour en finir la lecture tranquillement.
3- après lecture, le livre devait être replacé dans un bus, un abri-bus ou, mieux, au pôle d’échange, à la Boutique TRANSURBAIN.
La formule était d’autant plus originale qu’elle ne s’adressait pas uniquement aux usagers des transports en commun mais à tous les habitants du Grand Évreux qui voyaient des livres mis en place dans les abris-bus.

Initiateurs du Livre voyageur,  nous avions un double objectif : rendre l’attente et les trajets plus agréables et communiquer le goût de la lecture au plus grand nombre. Voilà pourquoi tous les genres étaient représentés : Platon et Barbara Cartland, la série Harlequin et les grands classiques du théâtre français, les polars comme la science-fiction ou la littérature enfantine.


L'opération a remporté un certain succès et quelques personnes nous ont fait part de leur satisfaction. Elle comportait aussi ses propres faiblesses : les livres étant mis à disposition gratuitement et librement, le risque était grand de ne plus les voir revenir. C'est ce qui s'est produit : au cours des deux saisons, l'opération a finalement cessé faute de livres. Parfois, des personnes ont été vue enfourner des piles de bouquins dans de grands sacs ; dans d'autres cas, heureusement plus rares, des livres (pourtant marqués "mis à disposition gratuitement par Transurbain et Art-COL, La Boutique des Collections") se sont retrouvés en foire-à-tout... C'était inévitable et prévisible.

Reste que des centaines de livres ont été diffusés. Tant mieux si certains en profitent encore ; pourvu que l'opération ait suscité des envies de lire. Elle devra être renouvelée, sans doute dans un autre contexte, avec des règles d'utilisation légèrement plus contraignantes et avec un plus grand volume d'ouvrages pour que tout le monde puisse en bénéficier, de manière permanente.
Nous sommes ouverts à toutes les suggestions.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire