3 oct. 2012

Internet : des faux timbres comme s'il en pleuvait

Je suis atterré par le nombre de faux objets de collection mis en vente sur Internet. En premier, les faux timbres : timbres regommés, fausses surcharges par dizaines de milliers.
Pensant se dédouaner ou ayant, peut-être, mauvaise conscience, les vendeurs ajoutent parfois des commentaires hypocrites dans leur description : "timbre non expertisé" ou, pire, "timbre sans doute authentique car provenant d'une ancienne collection". Voire "timbre authentique, surcharge moderne". Sans parler des classiques "retirage", "tirage récent" qui évitent l'appellation "faux".

Il y a sur eBay, un vendeur (au moins) professionnel (!) qui a plus de 20 000 commentaires positifs alors qu'il vend essentiellement de fausses surcharges et des timbres regommés. Seulement les collectionneurs ne le voient pas, trop heureux qu'ils sont de réaliser de bonnes affaires. Pensez : un timbre acheté à 10 ou 15  % de sa cote.
Malheureusement pour eux, ils se sont sont fait pigeonner.  Leurs timbres valent peut-être le tiers de ce qu'ils ont payé (regommés) ou même rien du tout (faux). Ils ne le constateront que dans cinq, dix ou vingt ans, au moment de revendre leur collection.

La seule parade à ce trafic est de consulter un expert. A ce sujet, voir l'interview de Jean-François Brun, l'un des plus grands experts mondiaux en philatélie. On peut aussi visiter le site de l'ASPPI, une association qui se démène comme elle peut pour traquer les annonceurs indélicats.
En attendant, les escrocs s'épanouissent sur les sites d'enchères, tissant leur toile en attendant que les moucherons viennent s'y coller.
Vu la nuée de moucherons qui volète, ils ont encore de beaux jours devant eux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire